Antoine Soubou

Antoine Soubou est né le 16 avril 1919 dans le village de la Saline-les-Hauts, au sein d’une famille très modeste. Orphelin de père très tôt, sa mère élève seule ses 6 enfants et 8 petits-enfants.

Écolier brillant, en 1937, il est admis à l’École Normale qui forme alors les futurs maîtres. En 1940, il obtient son certificat d’aptitude à la gymnastique et devient titulaire en 1942 après avoir passé le Certificat d’instituteur en 1941.

En 1945, il se marie. De ce mariage naîtront 8 enfants.

Après un premier passage en 1948, Antoine Soubou revient à Saint-Paul en 1950 et y reste jusqu’à sa retraite 24 ans plus tard.

Durant 14 ans, il enseigne essentiellement en CP, en CE et en FEP (Fin d’Études Primaires).

En 1955, il est directeur de l’École de Garçons Centre à Saint-Paul.

En 1956, il est nommé chef d’établissement lorsque l’école se transforme en Collège d’Enseignement Général. C’est la première fois que ce type d’établissement ouvre ses portes à Saint-Paul.

En 1965, il obtient le titre de Professeur de Collège d’Enseignement Général (PEGC).IMG_8619 - copie

Au vu des résultats en constante progression de son établissement, il gagne la médaille de bronze au titre de l’année 1966, puis celle d’argent en 1968. Le 14 juillet 1969, il est élevé par le Ministre de l’Éducation nationale, au grade de Chevalier dans l’ordre des Palmes académiques. Enfin, le 26 février 1974, il est admis à l’honorariat de son grade (cela signifie que même à la retraite, il conserve son titre, certaines prérogatives ou distinctions honorifiques)

Il passe les dernières années de sa vie à Saint-Denis où il meurt le 23 février 1985 dans sa 66ème année. Selon ses dernières volontés, on l’enterre dans le cimetière de la Saline-les-Hauts.

Un collège  porte son nom depuis 1994!

À l’initiative de plusieurs élus Saint-Paulois qui l’ont connu et apprécié, le conseil municipal de Saint-Paul souhaite donner son nom au collège de Saint-Paul en 1991. Ce sera chose faite trois ans plus tard.

 

Pour en savoir encore plus :

– En même temps que ses fonctions de direction dans les années 1960, Antoine Soubou assure l’enseignement des lettres, puis celui des mathématiques, des sciences et même du solfège. Difficile d’être plus polyvalent !

– C’est un passionné de football : footballeur dans sa jeunesse, il encourage la pratique de ce sport et fait même partie de la direction de l’équipe de football de sa ville. Durant plusieurs années, il publie dans les colonnes d’un journal des comptes rendus des matchs qui se jouent à Saint-Paul.

– Citoyen impliqué, il s’engage en politique auprès du maire Evenor Lucas. Il est conseiller municipal de 1953 à 1959.

– Une rue porte son nom à la Saline les Hauts.